.: IGB - MRI :.
Vous êtes ici :    MODULE SELF HELP < Programme
Programme Module Hors Parcours SELF HELP

Formation "Self Help Stratégique" ou "Comment s'aider soi-même par l'approche stratégique ?"

Ou encore : “Comment faire comme le baron de Münchhausen ? ”

(4 journées, 24h)

 

En 1988, Paul Watzlawick illustrait, au moyen de l’une des fables du Baron de Münchhausen, l’impossibilité pour chacun de nous de s’extraire de ses problèmes et de ses trappes mentales par ses propres moyens. Ainsi, le Baron de Münchhausen prétendait s’être dégagé d’un marécage avec son cheval en le serrant entre ses jambes puis tirant sur son catogan vers le haut et s’être ainsi déposé un peu plus loin sur la berge. Ce récit sert à illustrer que l’absence de repère extérieur et de théorie extérieure à notre propre vision du monde et à nos problèmes nous empêche de trouver un point fixe pour faire levier et nous interdit de pouvoir nous extirper seul et par nos propres moyens de notre condition...

 

La métaphore du labyrinthe permet d’éclaircir le même concept mais en y apportant quelques nuances et un peu d’espoir au regard de notre pauvre condition.

 

Imaginons nous être perdus dans un labyrinthe et...

 

Si ce labyrinthe est doté de hautes parois nous empêchant de voir à l’extérieur alors notre salut pourrait venir d’un observateur placé à l’extérieur du labyrinthe et positionné sur une éminence d’où il pourra nous guider vers la sortie. C’est typiquement ce qui se passe en thérapie.

 

En revanche, si ce labyrinthe est formé par des parois peu hautes et qui nous permettent de nous repérer sur l’extérieur alors nous pourrons explorer le labyrinthe tout en conservant le cap grâce aux repères extérieurs jusqu’à ce que nous en trouvions la sortie. Cette configuration correspond à la situation où nous pourrons utiliser les techniques d’aide à soi-même.

 

Les techniques de self-help sont un excellent moyen de découvrir et de s’initier aux outils, aux concepts et aux perspectives innovantes de l’approche systémique et stratégique en les appliquant à soi-même. 

 

Les techniques de self-help qui seront décrites et explicitées dans cette formation de 4 jours seront illustrées par des exercices concrets, et nous permettrons d’explorer nos limites, de nous repérer dans le labyrinthe de nos difficultés ou d’éviter d’y entrer, d’expérimenter des stratégies nouvelles, d’identifier nos redondances et nos ressources, de nous améliorer en relation avec nous-mêmes et les autres, et de cultiver une certaine flexibilité et un gout pour la découverte. 

 

 

Objectifs de cette formation

 

Ces quatre journées de formation visent à permettre aux participants d’acquérir, par l’expérience, une plus grande flexibilité dans leurs rapports à eux-mêmes, aux autres et au monde en général. Elles permettront notamment de:

-       découvrir ou redécouvrir les préceptes de base du constructivisme et leurs conséquences,

-       définir les concepts de base de l’approche stratégique en lien avec les techniques de self-help,

-       définir le concept d’auto-illusion et ses conséquences,

-       transmettre aux participants les techniques de base de Problem-Solving appliquées au self-help,

-       transmettre les techniques de bases de résolution des blocages personnels et relationnels.

 

Public

 

Les techniques qui permettent de « s’aider soi-même » constituent un excellent moyen de découvrir et de s’initier aux outils, aux concepts et aux perspectives innovantes de l’approche systémique et stratégique en se les appliquant directement. Cette formation s’adresse donc à toute personne curieuse de découvrir cette approche de façon expérientielle.

 

Elle sera particulièrement utile aux coachs, managers, consultants et RH désireux d’améliorer leur souplesse d’adaptation personnelle et relationnelle et d’acquérir de nouveaux outils de changement.

 

C’est également l’occasion, pour les thérapeutes et autres professionnels de la relation d’aide (psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux, éducateurs spécialisé, enseignants…) d’expérimenter sur eux-mêmes les outils de changement habituellement proposés à leurs patients.

 

Car comme l’élève ne peut aller qu’aussi loin que son maître s’est lui-même rendu, il est fondamental d’expérimenter et d’apprendre à utiliser ces outils et ces stratégies sur ses propres difficultés afin d’être plus tard en mesure d’aider une autre personne dans une démarche de thérapie, d’autonomie, d’atteinte d’objectifs, de problem-solving et d’adaptation au constant changement du monde et de l’environnement.