Covid-19

Tomber sept fois…

2020-11-06T11:30:04+01:00

Tout professionnel de la relation d'aide connait ce sentiment de désarroi, de découragement, de déception, suscité lorsqu'advient une rechute. Pour le client, comme pour le praticien lui-même, c'est l'impression de revenir en arrière, la remise en question des progrès, la peur de ne jamais en sortir, parfois aussi la culpabilité et même la honte... L'horizon se bouche, le doute s'installe, le désespoir envahit tout le champ de l'attention... et pourtant... la rechute est aussi, bien souvent, riche en enseignements et en opportunités. On peut même dire qu'elle fait partie intégrante du processus de changement, qui n'est quasiment jamais un processus [...]

Tomber sept fois…2020-11-06T11:30:04+01:00

Ecrire pour sortir du problème

2020-11-02T12:53:27+01:00

Cet article illustre différentes façons d’utiliser des « tâches d’écriture » pour aider des patients à surmonter des situations traumatisantes qu’ils ont vécues dans le contexte du Covid-19. Je continue à voir son visage... Le visage marqué et souriant, Julia se présente comme une jeune infirmière diplômée, mais avec déjà une certaine expérience… Il y a quelques mois, alors qu’elle est encore en stage, Julia est sollicitée pour travailler dans l’accueil des patients Covid-19. Elle accepte volontiers le défi, se disant que ce sera une bonne expérience. Au départ, elle se sent fière d’être en première ligne, tout comme sa famille qui l’encourage [...]

Ecrire pour sortir du problème2020-11-02T12:53:27+01:00

La rentrée de la peur

2020-09-01T07:40:31+01:00

Vous devez avoir peur ! Voilà, semble-t-il, l'injonction que nous recevons de tous cotés en cette période de rentrée scolaire tout à fait unique en son genre. Les uns nous disent qu'il faut avoir peur d'une deuxième vague, les autres qu'il faut avoir peur de l'hydrochloroquine, peur des "clusters", peur des postillons, peur des gens qui reviennent de Belgique, de Genève ou d'Île de France, peur des personnes insouciantes qui ne respectent pas les "gestes barrière". D'autres encore affirment qu'il faut avoir peur des vaccins que l'on nous promet et que l'on risque de nous imposer, ou des masques que [...]

La rentrée de la peur2020-09-01T07:40:31+01:00

Terminator, Avatar, Kaamelott, la sauvegarde de la vie marine et Gregory Bateson : un point commun ?

2020-05-26T12:36:22+01:00

Si vous lisez la première ligne de cet article, c’est que le titre vous a intrigué ou accroché. Comme le miel attire les abeilles, les stars attirent le plus souvent l’attention. Quatre grands hommes qui paraissent avoir - au moins - un point commun : « nous apprendre à nous voir de la manière dont des extraterrestres nous verraient »CAMERON, James. Histoire de la science-fiction (2019), p.31. . Quand je fais référence à James Cameron, ponte international du cinéma de science-fiction, Alexandre Astier, artiste français talentueux de notre génération, Paul Watson, activiste et écoguerrier dont les écrits et ceux de Gregory Bateson [...]

Terminator, Avatar, Kaamelott, la sauvegarde de la vie marine et Gregory Bateson : un point commun ?2020-05-26T12:36:22+01:00

Paroxysme

2020-05-04T20:42:23+01:00

Dans un précédent article, nous avons partagé avec vous plusieurs histoires relatant la façon dont le contexte de confinement lié au COVID-19 avait pu contribuer à faire émerger des voies de soulagement pour des problématiques parfois inscrites de longue date. Nous allons ici vous parler de la façon dont le nouveau contexte a poussé certains systèmes jusqu'à des seuils critiques, pouvant là encore être à l'origine de changements importants. Ces situations problématiques émergent souvent dans un terreau déjà bien préparé, mais peuvent aussi parfois prendre les protagonistes concernés par surprise. Nathalie et Julien ont un rapport très différent au temps. Si, [...]

Paroxysme2020-05-04T20:42:23+01:00

Alors, on ralentit?

2020-05-04T20:43:08+01:00

C'est en 1931, qu'Edward T. Hall, alors jeune anthropologue, visite pour la première fois les villages des Indiens Hopi, au nord-ouest de l'Arizona. Il raconte les crises de rage des touristes qui visitaient à l'époque la région et qui se retrouvaient bloqués au bord d'un cours d'eau en crue, furieux de ne pouvoir le traverser. Leurs voitures immobilisées, les touristes devaient attendre patiemment que l'eau redescende, ce qui pouvait durer de cinq à trente-cinq heures, selon les cas. C'est à ce moment-là que le jeune anthropologue raconte s'être rendu compte à quel point les ponts étaient un facteur temporel... Dans [...]

Alors, on ralentit?2020-05-04T20:43:08+01:00

Les effets d’un changement de contexte

2020-05-04T20:43:30+01:00

Marius est un adolescent de 15 ans, qui reste enfermé chez lui depuis presque une année. En dépit des efforts désespérés de ses deux parents pour essayer de le faire sortir de l'appartement familial, rien n'y a fait, il reste cloîtré dans sa chambre et refuse toute excursion hors de l'espace protecteur du foyer... jusqu'au jour où, pour cause de confinement lié au coronavirus, ses parents se voyant obligés d'arrêter de l'exhorter à sortir, à leur grande surprise, Marius se met à sortir leur chien tous les matins... Au cours des dernières semaines, les changements liés à la situation du [...]

Les effets d’un changement de contexte2020-05-04T20:43:30+01:00

Pandémie et proxémie

2020-05-04T20:43:52+01:00

Vous entrez dans un restaurant, à Rio, et vous observez quelque chose d'étrange: la grande majorité des couples attablés devant vous ne sont pas assis face-à-face, mais côte-à-côte. Vous vous interrogez sur la raison de ce positionnement particulier et vous demandez une explication à l'amie brésilienne qui vous accompagne. Qu'ont donc ces gens? Se seraient-ils tous disputés? Non, bien au contraire, vous répond votre amie, chez nous, les couples d'amoureux s'assoient de cette façon. Pour nous, il est beaucoup plus important de sentir la chaleur du corps de son partenaire, de pouvoir le/la toucher, que de pouvoir le/la contempler bien [...]

Pandémie et proxémie2020-05-04T20:43:52+01:00

Un monde de possibilités et de contraintes

2020-05-04T20:44:17+01:00

Ernst von Glasersfeld, le célèbre théoricien autrichien du constructivisme radical, définissait la cybernétique comme "l'art de créer un équilibre dans un monde de possibilités et de contraintes". Et c'est bien là l'enjeu principal auquel sont confrontés les différents systèmes aux prises avec la pandémie de coronavirus: individus, familles, entreprises, hôpitaux, écoles, administrations, sociétés, nations, continents, espèce humaine... Chaque système cherche à garder un semblant d'équilibre, à maintenir son homéostasie, face à un contexte radicalement nouveau, mouvant et par conséquent très incertain. L'une des premières réactions que nous avons pu observer au cours des derniers jours, est la [...]

Un monde de possibilités et de contraintes2020-05-04T20:44:17+01:00